Skip to content

Service de fret

Ottawa, le 4 novembre 2021

À nos clients du service de fret

Je vous écris pour vous informer des changements apportés temporairement à nos services de fret entre Ottawa, Iqaluit et les collectivités de Qikiqtaaluk, qui entreront en vigueur cette fin de semaine. Ces changements sont nécessaires pour nous assurer de pouvoir terminer les expéditions des marchandises que nous avons actuellement en main et de créer de l’espace dans nos installations pour être en mesure d’accueillir adéquatement les nouvelles expéditions que nous recevrons. Pour ce faire, nous consacrerons toutes nos ressources à l’acheminement du plus grand nombre possible de chargements que nous avons en main. Conséquemment, nous ne pourrons pas accepter de nouvelles offres à Ottawa ou à Iqaluit entre le samedi 6 novembre et le mardi 9 novembre inclusivement. Ces changements temporaires ne s’appliquent pas aux autres parties de notre réseau de fret et le fret continuera à circuler normalement sur toutes les autres routes.

Comme plusieurs d’entre vous le savent, Canadian North a, de concert avec de nombreux partenaires, répondu à l’état d’urgence local en collaborant à un important effort de transport aérien d’eau à Iqaluit. Au cours des trois dernières semaines, les mouvements d’eau ont, sans préavis, plus que doublé par rapport au volume habituel de chargements entrants à Iqaluit, et cette tendance se poursuit. L’ampleur de ce qui a été réalisé, non seulement par Canadian North, mais par tous les partenaires qui ont contribué à cet effort, est incroyable. Cela dit, cette initiative a également mis à rude épreuve notre personnel et nos installations à Ottawa et à Iqaluit, en plus d’avoir coïncidé avec une période de météo exécrable sur l’île de Baffin et d’avoir contribué à retarder d’autres expéditions de notre réseau. Nous avons exploré toutes les options possibles pour augmenter la main-d’œuvre et la capacité des aéronefs, mais les conditions du marché pour ces deux types de ressources ont aussi été difficiles. Bien que nous ayons réussi à trouver certaines solutions sur ces deux fronts, nous ne sommes pas parvenus à régler le problème définitivement.

Je sais que bon nombre d’entre vous sont préoccupés par des expéditions qui ont été retardées, et nous partageons vos préoccupations. La décision de suspendre temporairement les offres peut avoir des effets perturbateurs, et c’est pourquoi nous ne l’avons pas prise à la légère. Nous croyons cependant qu’il est important d’achever un pourcentage important des expéditions de marchandises dont nous disposons actuellement avant de recevoir de nouvelles soumissions. Si nous ne prenons pas cette mesure, les nouvelles offres de cargaison risqueraient d’être endommagées et les expéditions actuelles seraient retardées.

 

Finalement, je tiens à prendre le temps de souligner les formidables efforts de nos employés de fret de première ligne de même que ceux de nos partenaires, qui ont répondu à l’appel durant cette crise. Je comprends que ces retards entraînent de la frustration, mais je vous demande de faire preuve de patience, au nom de tous les membres de notre équipe. Ces derniers travaillent d’arrache-pied ces jours-ci.

Nous ferons à nouveau le point sur la situation au début de la semaine prochaine.

 

Andrew Pope

Vice-président, Clients et services commerciaux

Canadian North

Partager la nouvelle:

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin